Flux-S, no. 4

Constance Ouvrieu
Galerie L’esprit des lieux, salle paroissiale, Calvignac
Flux-S 2006

Quand on lui demande quel “père spirituel” elle pourrait avoir, Constance Ouvrieu cite un nom ignoré de ceux – somme toute assez nombreux – qui ne connaissent pas les grimoires du Moyen Âge, l’alchimie, ou la “vraie et vive anatomie du grand et petit monde” : Oswalldus Crollius. Sorte de professeur Tournesol avant la lettre, il fut un génie méconnu en son temps. À une époque où l’on prétendait que la nature fonctionnait par “humeurs”, que le rire était une invention du démon et que la terre était plate, ce courageux savant s’aventura sur les sentiers glissants de la découverte, proposant des analogies – hérétiques en son temps- entre nature et homme, chiens enragés et malades, crânes et coquilles de noix.

Supplément Semaines no. 1
Auteur : Yann Perreau

Édition papier disponible dans Semaines no. 1, septembre 2006, 18€

Catégorie: Semaine, Structures associées

Tags: