L’Art est un sport de combat

L’Art est un sport de combat, irrévérencieux détournement d’une formule empruntée à Pierre Bourdieu, s’est forgé à l’occasion d’un projet d’exposition au Musée des beaux-arts de Calais. Il s’agit, au sein de la question plus générale des relations de l’art contemporain et du sport, d’opérer un focus sur les sports de combat. En référence à la sculpture de Rodin, l’exposition aurait pu s’intituler Le Penseur est un athlète. Ce lien du corps et de l’esprit, cette vision synthétique et non séparée de l’être, qui caractérisent la vision de Rodin allaient servir de… socle au développement d’une réflexion sur quelques aspects de l’art actuel à partir des images, des formes et des attitudes issues du monde du sport et dont les artistes font un large usage. Si l’art est un sport de combat, et au-delà du slogan, c’est qu’il présente avec cette pratique un certain nombre d’analogies : l’engagement, la tension, l’affrontement, la rupture, entre autres. Ainsi, plutôt que de restreindre le propos, la référence aux sports de combat serait l’occasion de l’élargir et de montrer, à côté d’œuvres explicitement inspirées de la boxe, du kung-fu ou du catch, des travaux fondés sur cette énergie tendue et physique qui disent autant de la spécificité de l’art que des forces en jeu dans les sports de lutte.

Publié avec le musée des Beaux-arts de Calais.

Auteurs : Jean-Marc Huitorel, Christine Mennesson, Barbara Forest.
Descriptif : 16 x 22 cm, 128 pages, broché.
Langues : français, anglais.
Parution : mai 2011.
Isbn : 978-2-35864-025-1.
Prix public : 24 €.

Commander

Catégorie: Livres

Tags: