Flux-S, no. 4

Constance Ouvrieu
Galerie L’esprit des lieux, salle paroissiale, Calvignac
Flux-S 2006

Quand on lui demande quel « père spirituel » elle pourrait avoir, Constance Ouvrieu cite un nom ignoré de ceux – somme toute assez nombreux – qui ne connaissent pas les grimoires du Moyen Âge, l’alchimie, ou la « vraie et vive anatomie du grand et petit monde » : Oswalldus Crollius. Sorte de professeur Tournesol avant la lettre, il fut un génie méconnu en son temps. À une époque où l’on prétendait que la nature fonctionnait par « humeurs », que le rire était une invention du démon et que la terre était plate, ce courageux savant s’aventura sur les sentiers glissants de la découverte, proposant des analogies – hérétiques en son temps- entre nature et homme, chiens enragés et malades, crânes et coquilles de noix.

Supplément Semaines no. 1
Auteur : Yann Perreau

Édition papier disponible dans Semaines no. 1, septembre 2006, 18€

Catégorie: Semaine hebdomadaire papier

Tags: