Semaine 34.12

John Cornu
Viser la tête
Le Parvis centre d’art contemporain, Ibos

En 1976, Jan Swidzinski théorise la notion d’un art comme contextuel que Paul Ardenne définit vingt-six ans après comme agissant « au coeur d’un univers concret… en situation d’intervention, de participation ». Rien ne semble en effet plus commun aux générations d’artistes actuels : Les frères Chapuisat, Vincent Lamouroux ou Laurent Tixador par exemple n’agissent-ils pas déjà en défendant la relation que leurs oeuvres tissent avec l’instant, l’espace et le public qu’ils investissent ? John Cornu semble pourtant instaurer une autre forme d’attitude. Généralement l’artiste cherche précisément le particularisme, la saillie, l’aspérité d’un lieu, d’une histoire ou d’un contexte pour produire des oeuvres… Au Parvis, c’est la dimension « brutaliste » qui le saisit, tant dans l’aspect architectural que dans les sensations éprouvées au niveau physique et émotionnel.

Semaine n°309
Revue hebdomadaire pour l’art contemporain
Auteur : Magali Gentet
Parution vendredi 24.08.2012

Édition papier
17 x 24 cm, 16 pages
ISSN 1766-6465
4 € ÉPUISÉ

Édition numérique
Fichier Calaméo, 16 pages
1 € commander

Disponible également dans Semaine volume IX, septembre 2012

Catégorie: Semaine hebdomadaire papier

Tags: