Semaine 13.09

La maison transparente projet d’Opéra
Catherine Beaugrand
Jacques Guimet
Annie Warnier
Musée départemental Stéphane Mallarmé
Vulaines-sur-Seine

Le musée départemental Stéphane Mallarmé était un lieu qu’Annie Warnier et moi-même fréquentions régulièrement. Nous fréquentions aussi l’oeuvre de ce poète qui depuis longtemps nous accompagnait. En 2007 fut édité notre livre Retour en baie, qui reçut un accueil favorable. Annie Warnier eut le désir de rencontrer le conservateur du musée et de lui présenter ce livre. En effet, nous cherchions un lieu qui « fasse sens ». M. Hervé Joubeaux, conservateur en chef, fut très attentif au livre et à l’œuvre gravée d’Annie Warnier, il proposa une exposition en 2009, souhaita une relation précise avec le musée par le dessin, par la gravure, ce qui convenait à notre propos. Nous vîmes là une possibilité d’un retour sur le parcours de gravure et à la fois celle d’un nouveau questionnement. Nous proposâmes un projet en ce sens conçu à partir d’une métaphore dramaturgique. La Maison transparente, projet d’Opéra faisant allusion au projet du Livre de Mallarmé. Par ailleurs, j’avais rencontré au Centre d’art contemporain de Quimper une artiste dont le travail d’emblée m’avait interpellé. Travail multiple lié aussi bien à l’histoire de l’art (en particulier de l’architecture) qu’aux nouvelles technologies. Un champ de l’art différent mais dont je pensai qu’il était incontournable et qu’il pouvait enrichir les enjeux. Nous mîmes en œuvre une collaboration et Catherine Beaugrand, utilisant les outils numériques, ouvrit le chantier d’un film à partir de mon texte La Maison de jeu au bord du fleuve. Nous étions complices de cette idée que les pratiques traditionnelles de l’art (ici, la gravure) et celles ouvertes par les nouveaux outils technologiques ne s’excluaient pas, ne se subsistaient pas les unes aux autres mais s’ajoutaient. Chaque pratique était spécifique, séparée, et c’était leur écart qui les liait. Nous proposâmes à Catherine Beaugrand de se joindre à notre projet d’Opéra. Mallarmé était pour elle aussi un référent essentiel et elle accepta d’emblée l’idée. Jacques Guimet

Semaine n°194
Revue hebdomadaire pour l’art contemporain
Auteur : Jacques Guimet, Hélène Pillu-Oblin, Hervé Joubeaux
Parution vendredi 27.03.2009

Édition papier
17 x 24 cm, 16 pages
ISSN 1766-6465
4€ COMMANDER

Édition numérique
Fichier Calaméo, 16 pages
1€ commander

Disponible également dans Semaines, bimestriel pour l’art contemporain no.16, mai 2009, 18€

Catégorie: Semaine hebdomadaire papier

Tags: