Semaine 26.10

À l’infini
Galerie Aréna,
École Nationale Supérieure
de la Photographie,
Arles

Les œuvres présentées – des photographies et des vidéos – dans l’exposition « marcher – créer », Galerie Aréna, ont en commun d’avoir toutes été créées dans le mouvement, pendant un déplacement. Traditionnellement, cette question de la mobilité a été essentiellement traitée par les artistes à travers la figure de l’homme qui marche, de l’arpenteur. Mais dans les années 60 du siècle dernier, plusieurs d’entre eux ont fait du déplacement le moyen privilégié, voire quasi exclusif, de leur création. Une prise de vue photographique et/ou une vidéo, préservant seule la trace de ces « œuvres », elles gardent la mémoire d’événements réalisés par des créateurs qui interrogent le monde en marchant et, comme l’écrit Thierry Davila d’une manière infra-mince, s’y insèrent par des actions. Où est l’œuvre d’art dans ce cas ? Est-ce la photo, la vidéo ou bien l’action elle-même ou encore l’action et son témoignage… ou tout cela à la fois  ? Nombreux sont les artistes qui ont, comme ceux-là, mis la marche, la déambulation, la traversée, au centre de leur création. Marcher incite à regarder le monde, à éprouver le réel et à l’interroger sur le mode artistique, à y insérer discrètement une marque légère, une transformation qui se glisse en lui comme si elle était le punctum, atteignant le regardeur dans le lieu qu’il traverse. Les artistes présents dans cette exposition sont les suivants : Francis Alÿs, Ariel Orozco, Lucien Pelen, Marco Godinho, Gérard Collin-Thiébaut, Hamish Fulton, et André Cadere.

Semaine n°244
Revue hebdomadaire pour l’art contemporain
Auteur : Thierry Davila
Parution vendredi 02.07.2010

Édition papier
17 x 24 cm, 16 pages
ISSN 1766-6465
4€ COMMANDER

Édition numérique
Fichier Calaméo, 16 pages
1€ commander

Disponible également dans Semaine volume III, septembre 2010, 18€

Catégorie: Semaine hebdomadaire papier

Tags: