Semaine 28.10

D’après nature
Domaine départemental du Château d’Avignon

Dans l’espace latifundiaire, incertain et secret de la Camargue, le domaine du château d’Avignon fait figure de lieu singulier. Échappant à l’imagerie habituelle de la culture gardianne et des territoires sauvages, le site offre pourtant un aperçu rare et édifiant des rapports de collaboration et de compétition à l’œuvre entre l’homme et la nature. L’intervention des artistes réunis par l’exposition dans le château, dans les dépendances techniques et dans le parc, contribue à révéler et à relire cette dialectique. Étrange coexistence. Parasitant le lieu, l’exposition renforce son sens et sa portée. La révélation qu’elle offre s’inscrit tout à la fois en continuité et en rupture avec le patrimoine de ce monument historique et contribue à une impression étrange, qui mêle évidence et trouble. Autrefois et aujourd’hui se confondent, dedans et dehors se redéfinissent. Ils nous prêtent un regard nouveau sur les collections, sur l’identité et sur la morphologie du site. Dès lors, l’analyse que Richard Nonas fait de son travail au domaine pourrait sans doute être élargie à l’ensemble des œuvres présentées dans l’exposition. « Je ne crée pas une œuvre – dit-il – j’éclaire un endroit. »

Semaine n°246
Revue hebdomadaire pour l’art contemporain
Auteur : Barbara Satre, Bertrand Mazeirat
Parution vendredi 16.07.2010

Édition papier
17 x 24 cm, 16 pages
ISSN 1766-6465
4€ COMMANDER

Édition numérique
Fichier Calaméo, 16 pages
1€ commander

Disponible également dans Semaine volume III, septembre 2010, 18€

Catégorie: Semaine hebdomadaire papier

Tags: