Semaine 25.11

Denis Pondruel
Dialogues avec visages perdus
Musée de l’Abbaye Sainte-Croix
Les Sables-d’Olonne

J’aimerais que les faces de ces figures soient dirigées vers le bas, penchées et inclinées vers le sol, afin que le visiteur (qui y sera autorisé à condition d’être un peu précautionneux) puisse doucement relever ces visages comme on le fait de visages d’enfants pensifs, pour regarder leurs yeux. Pour cet accrochage à l’abbaye Sainte-Croix, dans des salles déjà occupées par des œuvres murales, j’ai utilisé les rails électriques destinés à recevoir les éclairages pour suspendre ces figures. Les rails électriques sont comme une faille, une anfractuosité dans le dispositif muséal. Ils sont un point d’attache. Une manière d’éviter les socles pour exprimer la légèreté suspendue de ces visages perdus. Prendre le monde tel qu’il est, avec ses accroches possibles, s’y connecter comme on peut. Denis Pondruel

Semaine n°276
Revue hebdomadaire pour l’art contemporain
Auteur : Gaëlle Rageot-Deshayes
Parution vendredi 24.06.2011 / 4€

Édition papier
17 x 24 cm, 16 pages
ISSN 1766-6465
4€ COMMANDER

Édition numérique
Fichier Calaméo, 16 pages
1€ commander

Disponible également dans Semaine volume VI, septembre 2011, 18€

Catégorie: Semaine hebdomadaire papier

Tags: