Semaine 12.12

Denis Pondruel
Les yeux ouverts sur l’envers du monde
Lycée Tabarly, Olonne-sur-Mer

Trois constructions – les îlots – sont disposées dans la cour de l’établissement. Chacune comporte des sièges et un toit. Les toits représentent la surface de l’eau entourant une île. Ils définissent une partie immergée (dans laquelle on peut prendre place et s’abriter en cas de pluie) et une partie émergée. Les trois îles évoquent ainsi un archipel : l’île d’Yeu (47°20′ latitude nord/2°52′ longitude ouest), l’île de Mayotte (12°83′ latitude sud/45°16′ longitude est) et l’île de Rackham le Rouge (20°37′ latitude nord/70°52′ longitude ouest). L’inclinaison des toitures indique le point le plus haut de la course du soleil (entre 12 h 30 et 13 h 30) : au solstice d’hiver pour l’île d’Yeu, au solstice d’été pour l’île de Mayotte et aux équinoxes de printemps et d’automne pour l’île de Rackham le Rouge. À ces dates, l’alignement du soleil avec la pente des toits rend lisible un fragment de phrase à l’intérieur de l’îlot : « les yeux ouverts » pour l’île de Rackham le Rouge, « sur l’envers » pour l’île de Mayotte, « du monde » pour l’île d’Yeu.

Semaine n°296
Revue hebdomadaire pour l’art contemporain
Parution vendredi 23.03.2012

Édition papier
17 x 24 cm, 16 pages
ISSN 1766-6465
4€ COMMANDER

Édition numérique
Fichier Calaméo, 16 pages
1€ commander

Disponible également dans Semaine volume VIII, mai 2012, 18€

 

Catégorie: Semaine hebdomadaire papier

Tags: