Philippe Caurant

Philippe Caurant (né en 1965) commence à réaliser des peintures au pistolet sur papier puis sur toile dans l’atelier qu’il investit à Nantes à partir de 2003, après des résidences à Paris, Rotterdam et Glasgow. Ce livre, première monographie consacrée à son travail, reproduit des peintures produites entre 2007 et 2009. Le regard circule d’une peinture à l’autre et s’attache de temps en temps sur des détails. Philippe Caurant est lui-même très attentif à la distance entre le regardeur et la peinture dans l’espace de l’atelier comme dans l’exposition. La réserve, ou marge, sur le tableau a aussi été un élément déterminant dans la conception de cet ouvrage.
Les textes répondent à la singularité de cette peinture de manières très différentes. Denys Zacharopoulos, qui avait déjà exposé le travail de Philippe Caurant au Domaine de Kerguéhennec, centre d’art contemporain, en 1999, oppose à une analyse ou à une critique de l’œuvre la question même de la possiblité d’écrire sur la peinture. Pierre Giquel, critique d’art, et Xavier Noiret-Thomé, artiste, engagent quant à eux une discussion vive avec Philippe Caurant, qui entraine le travail dans un contexte historique à travers ses enjeux les plus picturaux.

Publié en collaboration avec la galerie Poggi, Bertoux associés, Paris, avec le concours du ministère de la Culture et de la Communication, Centre national des arts plastiques (aide au premier catalogue), et avec le soutien du Ring, artothèque de Nantes et de la galerie RDV, Nantes.

Textes : Denys Zacharopoulos, Pierre Giquel et Xavier Noiret-Thomé.
Descriptif : 17 x 24 cm, 96 pages, broché.
Langues : français/anglais.
Parution : janvier 2010.
Isbn : 978-2-35864-012-1.
Prix public : 24 €.

Commander

Catégorie: Livres

Tags: