Analogues-perturbations-cover

Céleste Boursier-Mougenot, perturbations

perturbations est la deuxième monographie consacrée à l’œuvre de Céleste Boursier-Mougenot chez Analogues. Né en 1961 à Nice, cet artiste vit aujourd’hui à Sète et présente à travers le monde ses oiseaux, piscines, poissons, plantes, guitares électriques, pianos, déplaçant et réinterprétant à chaque occasion ses installations.

perturbations conduit aujourd’hui le lecteur vers des rapports à la sculpture, à l’espace, à l’installation, au mouvement, au multimédia. L’exposition éponyme présentée aux Abattoirs à Toulouse jalonne le livre de repères et d’ouvertures vers un choix d’œuvres de Céleste Boursier-Mougenot produites depuis 2008 et exposées à la Barbican artgallery à Londres, au Musée national d’art contemporain de Séoul, au Umass Fine Arts Center à Amherst (États-Unis) ou au Musée d’art contemporain de Tokyo, mais aussi à la Maison rouge ou au Collège des Bernardins à Paris.

Publié avec les Abattoirs, Toulouse, la galerie Xippas, Paris, la galerie Paula Cooper, New York, la galerie Mazzoli, Berlin, et avec le soutien du Cnap, Centre national des arts plastiques, aide à l’édition.
Auteurs : Olivier Michelon, Emanuele Quinz, Nikola Jankovic, Emma Lavigne.
Descriptif 

: 17 x 24 cm, 224 pages, broché.
Langues : français, anglais.
Parution mai 2015.
Isbn : 978-2-35864-058-9.
Prix public : 32€.

COMMANDER PERTUBATIONS

 

Céleste Boursier-Mougenot, états seconds

Céleste Boursier-Mougenot, états seconds

états seconds présente des œuvres de 1995 à 2008, et soulève des questions incontournables de position du travail entre arts plastiques et musique. Les premières œuvres plastiques de Céleste Boursier-Mougenot s’incrivent en effet dans la suite de son expérience en tant que compositeur, de 1985 à 1994. Céleste Boursier-Mougenot entreprend alors de donner une forme autonome à sa musique en réalisant des installations.

Publié avec le Collège/Frac Champagne-Ardenne, Reims, Césaré, studio de création musicale, Reims, Frac Lorraine, Metz, Grand Café, centre d’art contemporain, Saint-Nazaire, Chapelle du Genêteil, centre d’art contemporain, Le Carré scène nationale, Château-Gontier, galerie Paula Cooper, New York et galerie Xippas, Paris.

Auteurs : Samuel Bianchini, Céleste Boursier-Mougenot, Christophe Kihm, François Quintin, Peter Szendy.
Descriptif : 17 x 24 cm, 208 pages, broché.
Langues : français, anglais.
Parution : avril 2008.
Isbn : 9782915772074.
Prix public : 32 €.

Commander

Analogues-Lhopital-cover

Christian Lhopital, Ces rires et ces bruits bizarres

Christian Lhopital, artiste français né en 1953 à Lyon où il vit, pratique le dessin sur papier comme l’a majestueusement présenté l’exposition du musée d’art moderne de Saint-Étienne en 2013, le dessin mural à la poudre de graphite comme l’a tout aussi magistralement dévoilé le musée d’art contemporain de Lyon en 2008, ainsi que la sculpture. Ces dessins et sculptures se développent à travers des ensembles.

Les dessins figuratifs recouverts d’encre imposent dès les années 90 un statut ambivalent des figures et de leur résistance dans l’œuvre de Christian Lhopital, qui se poursuit aujourd’hui dans les ensembles Fixe face seul et Fixe face silence. Ces dessins qui ouvrent l’ouvrage Ces rires et ces bruits bizarres et engagent le travail d’écriture de Marie de Brugerolle, sont réalisés sur des portraits de personnalités découpés dans des journaux puis recouverts de peinture blanche jusqu’à une quasi disparition de la figure au profit du regard accentué au crayon graphite.

Les sculptures sont quant à elles des petites scènes élaborées à partir de peluches. Plongées dans de la peinture blanche, ces peluches deviennent des objets-sculptures dominés par la force de leurs pupilles noires. À travers ces manipulations, Christian Lhopital transforme les figures en personnages. Ces regards semblent habités, chargés d’une histoire, dans leur isolement comme dans leur foisonnement.

Dans Ces rires et ces bruits bizarres, Marie de Brugerolle engage le lecteur vers une approche singulière de l’oeuvre de Christian Lhopital, nourrie de références cinématographiques et littéraires, et d’échos à l’œuvre de confrères, de Picabia à Paul McCarthy et Mike Kelley.

Publié avec le soutien du Cnap, Centre national des arts plastiques, aide à l’édition.

Auteur : Marie de Brugerolle.

Descriptif 

: 19 x 24 cm, 112 pages, broché.
Langues : français, anglais.
Parution mai 2014.
Isbn : 978-2-35864-052-7.
Prix public : 26€

COMMANDER

Xavier Noiret-Thomé

Xavier Noiret-Thomé

L’œuvre de Xavier Noiret-Thomé constitue depuis 1994 un ensemble de peintures d’une rare diversité. Le lecteur découvrira les influences assumées et ingérées par l’artiste dans sa peinture. « On peint toujours ce que l’on est » dit
 Xavier Noiret-Thomé se référant à Pollock et à Cézanne, et précisant ailleurs « Je m’empare de tout : de l’Histoire, de la mémoire, des formes cinématographiques autant que spécifiquement plastiques, au travers d’un espace-temps qui n’est pas linéaire mais élastique. » Selon Bernard Marcadé, Xavier Noiret-Thomé n’a pas de la peinture une conception
 puritaine et absolutiste. Il l’accepte autant pour sa « grandeur » (son histoire, ses figures tutélaires) que pour sa « faiblesse » (son impureté, voire sa trivialité). L’art de Xavier Noiret-Thomé est dans son déploiement à la fois figuratif et abstrait, iconophile et iconoclaste, savant et populaire, contemporain et intempestif… écrit-il. Toutes les techniques se combinent : l’huile puis l’acrylique, la laque, le spray, le chrome, l’encre, l’ajout d’objets tels des pièces de monnaie, miroirs, écrous, jusqu’à la réalisation de sculptures-objets protéiformes. Xavier Noiret-Thomé conçoit toute l’histoire de sa peinture comme une histoire de télescopages. Aucune linéarité dans la perception de cette œuvre, le spectateur se trouve face à un développement complexe et instable, qui échappe à toute catégorie, tout déterminisme, tout confort.
Xavier Noiret-Thomé est né en 1971 à Charleville-Mézières. 
Il vit et travaille à Charleville-Mézières et Bruxelles.

Publié avec le soutien du Centre national des arts plastiques (aide à l’édition), ministère de la Culture et de la Communication, de l’Orcca, Office Régional Culturel de Champagne Ardenne et de la Communauté française de Belgique. Avec le partenariat du Muba Eugène Leroy, Tourcoing, de la galerie
 Tanit Munich – Beyrouth et de la galerie Wilma Lock, Saint-Gall.

Auteurs : Denys Zacharopoulos, Bernard Marcadé, Hans Theys.
Descriptif : 23 x 30 cm, 192 pages, broché jaquette
.
Langues : français, anglais.
Parution : mai 2012.
Isbn : 978-2-35864-036-7
Prix public : 34 €.

Commander

JC Ruggirello

JC Ruggirello

L’œuvre de JC Ruggirello est traversée par une position curieuse, critique, résistante et lucide face au monde, à ses habitants tant humains qu’animaux, aux objets et aux médias. Ruggirello regarde le monde comme un sculpteur mais son œuvre multiforme se situe souvent dans le champ de la performance, travaillant sur l’espace, le son et la présence, tout en pratiquant l’art de l’assemblage. C’est souvent aussi avec la caméra que Ruggirello enregistre un quotidien insolite et pourtant familier. [Blandine Chavanne]

Publié avec le musée des Beaux-arts de Nantes, l’association Les Amis de Jau, l’association Rendez-vous, le Musée Régional d’Art Contemporain Languedoc-Roussillon (Sérignan), Vidéochroniques (Marseille), Le Creux de l’enfer, centre d’art contemporain (Thiers), la galerie Claudine Papillon (Paris), avec le soutien du Centre national des arts plastiques (aide à l’édition), ministère de la Culture et de la Communication, du conseil régional Paca et du conseil général des Bouches-du-Rhône.

Auteurs : Alain Berland, Géraldine Gourbe, Jean-Pierre Rehm.
Descriptif : 19 x 24 cm, 176 pages, broché
.
Langues : français, anglais.
Parution juin 2011.
Isbn : 978-2-35864-023-7.
Prix public : 28 €.

Commander